Idées de pédagogie dans les mondes virtuels

1) Utilisation  de « l’immersivité » pour la résolution de problèmes géométriques

Les élèves ont parfois du mal à épurer un problème géométrique pour en retirer une figure simple faisant partie de leur connaissance car cela leur parait trop abstrait. Les mondes virtuels permettent un retour à la réalité car l’avatar et par voie de conséquence l’élève vit dans le monde des objets qu’il construit.

Je prend un exemple d’un exercice de quatrième que l’on a étudié sur Opensim tiré de Sésamath :

Théo veut franchir, avec une échelle, un mur de 3,50 m de haut devant lequel se trouve un fossé rempli d’eau, d’une largeur de 1,15 m.

  1. Fais un schéma de la situation.
  2. Il doit poser l’échelle sur le sommet du mur. Quelle doit être la longueur minimum de cette échelle ? Arrondis au cm.

La difficulté de l’exercice vient de la question 1 qui demande un gros effort d’abstraction. Dans Opensim, tout comme  des « maçons » on construit un mur, le fossé et l’échelle ( temps de réalisation 5 min, 3 pavés droits texturés) puis observe en fesant le tour, la situation sous différents angles de vue. Les élèves reconnaissent rapidement une situation d’application du théorème de Pythagore . Cela est impossible à faire dans un monde réel ou demande beaucoup trop de temps.
murpeda

2) Travail en Groupe différencié

Le gros avantage d’Opensim est de voir tous les élèves sur le même écran par le biais de leur avatar. On peut faire ainsi des constructions géométriques à plusieurs.
Par exemple pour le travail de construction d’une porte, une personne peut faire le pavé droit, l’autre le demi-cylindre au dessus et le troisième la poignée constituée de deux cylindres qui se coupent en angle droit.Le temps de réalisation est ainsi grandement augmenté.
Cela renforce aussi la cohésion du groupe car chacun a besoin de l’autre pour terminer son travail.
porte
3) Travail avec tâches transversales différenciées

C’est une idée qui a bien fonctionnée l’année dernière dans le cadre de mon projet qui a pour but de reconstruire en 3d les fonds sous marins de l’île de Planier.

Objectif reproduire la faune et la flore sous-marine. Le travail est décomposé en trois groupes, il est réalisé sous forme d’ateliers tournant en salle informatique sur un serveur OpenSim local :

  • Le premier groupe fait un travail de documentation sur internet descriptif biologique des espèces présentes en Méditerranée, récupération d’images
  • Le second groupe sur un logiciel de dessins récupère les images améliore leur netteté et les détoure avec fond transparent
  • Le troisième groupe a une tâche plus mathématiques rassemble le travail des deux autres, plaque l’image sur un pavé droit très fin et le fait tourner à l’aide d’un script autour d’un sphère invisible. De plus, avec un copier-coller il rajoute la notice bio de l’espèce dans l’objet.

Au final, de nombreuses compétences sont étudiés et le rendu est intéressant :  une personne qui se promène dans les fond sous marins en cliquant aura un descriptif de l’espèce. On peut aussi réaliser des parcours à la recherche des espèces endémiques ou protégées.

poissons_planier

4) Le travail par « messagerie privée »

Un des gros inconvénients quand on travaillle en groupe à distance est qu’il est difficile de rencontrer tout le monde au même moment. Dans ce cas, il faut souvent pour le formateur rappeller de nombreuses fois la même chose et du coup perdre beaucoup de temps .
Cette année pour éviter ce problème j’ai décidé de travailler différament et d’expliquer à chaque session de travail prévue des constructions différentes. Chaque élève devient alors un peu expert dans son domaine.
Quand une personne rencontre des difficultés car il a raté une construction, je lui dit : « demande à celle-ci par « im » ( messagerie privée ), elle t’expliquera ». Cela ressemble beaucoup au travail que l’on appelle « figure téléphonée » et que je trouve qu’il est difficile de mettre en place en cours classique et qui prend ici tout son sens premier.

Quelques gros avantages, cela renforce l’ego de chacun qui se sent important car compétent dans son propre domaine. Cela demande aussi de gros efforts de communication et de rédaction et évidemment augmente par conséquent  la cohésion du groupe. J’ai vu des élèves cette semaine se donner rendez-vous entre eux sans session prévue pour s’apprendre mutuellement des constructions.

Publié dans 05-Atelier Sciences, 07-Pour aller plus loin | Mots-clefs : | 2 réponses

Les maths, à quoi çà sert ?

C’est une question souvent posée par les élèves en cours,voici quelques unes des réponses possibles

L’excellent site « Choux romanesco, vache qui rit et intégrales curvilignes » a publié une liste de 100 réponses à cette question. J’en publie ici  une sélection qui me parait pertinente pour les collégiens

#3: Réponse technophile

Tu vois Google ? Sans les maths, ça serait encore AltaVista. Tu vois ton téléphone portable ? Sans les maths, ça serait encore un télégraphe. Tu vois internet ? Sans les maths, ça serait encore le minitel. Tu vois le dernier Harry Potter en 3D ? Sans les maths, ça serait en 2D, en noir et blanc et avec un gars qui joue du piano dans la salle. Tu vois le nouveau Mario sur la 3DS ? Sans les maths, le seul perso jouable serait Mr Game & Watch. Tu vois les skyblogs ? Sans les maths, ça serait… ah nan, ça resterait des skyblogs.

#9 : Réponse culturelle

Les maths, ça sert autant que de connaître les personnages principaux des pièces de Molière : c’est le bagage culturel nécessaire pour être quelqu’un digne d’intérêt. Il est peu probable que la trigonométrie, la factorisation de polynômes ou la croissance de la fonction logarithme vous servent à quoi que ce soit, mais pas plus que de connaître l’œuvre de Shakespeare ou de Bach, puisqu’il est peu probable que vous finissiez écrivain ou compositeur. Les mathématiques forment une culture comme une autre, à ne pas juger en terme d’utilité.

#12 : Réponse autoréférente

À faire des maths !

#13 : Réponse physicienne
Les maths ça sert à faire des téléphones portables, avec toutes ces histoires de champs électromagnétiques et les équations de Maxwell qui y sont associées. Les maths, ça sert à faire des microscopes à effet tunnel, avec l’algèbre linéaire non commutative de la mécanique quantique. Les maths, ça sert à faire des helices qui propulsent bien les bateaux, ou des moteurs qui font bien voler les avions, avec la mécanique des fluides et sa célèbre équation de Navier-Stokes.

#14 : Réponse « nature is beautiful »
À voir la beauté de la nature ! Grâce aux mathématiques, on peut s’apercevoir que le monde qui nous entoure est fait de courbes et de fractales ! Regardez ce chou-fleur : dans le meilleur des cas, vous n’y voyez qu’un légume de plus à mettre dans la soupe… moi, je vois surtout sa structure fractale, ses motifs auto-similaires. Regardez le ventre flasque de votre conjoint. Vous y voyez des bourrelets ? Moi, j’y vois l’expression de cycloïdes !…

#16 : Réponse Kamel le magicien

À vous faire passer pour un mentaliste de renom, alors que vous vous être contenté d’appliquer un critère de divisibilité par 9, d’apprendre un carré magique ou de détailler une expression algébrique qui se simplifie en x.

Lire la suite »

Publié dans 01-Sixième, 02-Cinquieme, 03-Quatrième, 04-Troisième, 07-Pour aller plus loin | Laisser un commentaire

Comment réussir en mathématiques ?

1) Le travail en classe

80% de la compréhension des chapitres se fait en classe, mieux ce travail sera fait, plus il sera facile d’assimiler le cours qui aura été découvert par les élèves eux-mêmes. Il faut pour cela donc respecter quelques consignes :

  • Venir en classe ! Eviter au maximum les absences
  • Ne pas oublier ses affaires ( cahiers pour la prise des cours et matériel de géométrie)
  • Ecouter et participer au travail collectif, ne pas hésiter à poser un maximum de questions ou donner des réponses ( après avoir levé le doigt ), venir au tableau surtout si on ne comprend pas.
  • Se concentrer sur le travail demandé et essayer de bien comprendre ce que l’on me demande avant d’apporter la solution
  • Ne pas avoir peur d’écrire et de faire des dessins sur son cahier pour comprendre les questions lors d’activités. On peut utiliser un cahier de brouillon si  on a peur  « de salir » son cahier.
  • Ne pas oublier d’écrire le travail demandé sur le cahier de texte

2) L’apprentissage des leçons

Lire la suite »

Publié dans 01-Sixième, 02-Cinquieme, 03-Quatrième, 04-Troisième | 11 réponses

OpenSim, FrancoGrid : suite de l’expérimentation avec les élèves

Après un premier compte-rendu fin octobre que vous pouvez trouver ici, voici la suite du projet mené avec les élèves. Je rappelle que le but principal du projet est de reconstruire en 3d à l’échelle l’ile de Planier située au large de Marseille ainsi que ses fonds sous-marins.
Lire la suite »

Publié dans 05-Atelier Sciences | Mots-clefs : , , , | 1 réponse

Exercice bonus : un bon barreur

On écrit à la suite les un des autres les nombres entiers de 1 à 60 de la façon suivante :
1234567891011121314…57585960
Puis on barre cent des chiffres de façon que le nombre formé des chiffres restants soit le plus grand possible. Quel est ce nombre ?
J’attends des réponses argumentées

Publié dans 01-Sixième, 07-Pour aller plus loin | Laisser un commentaire

Fractales, à la recherche de la dimension cachée

Excellent documentaire passé sur Arte en octobre dernier sur les fractales. Il vous apprendra ce que sont ces objets mathématiques « étranges » et leurs grand domaines d’application : effets spéciaux,téléphonie, cardiologie , écologie, arts…

Depuis celui-ci, le « père » des fractales, le mathématicien B. Mandelbrot est mort
Pour information, c’est suite à leur découverte en classe de troisième dans la fin des années 80, que j’ai décidé de faire des études mathématiques…

Documentaire de 1h en quatre partie de 15 minutes



Publié dans 07-Pour aller plus loin | Laisser un commentaire

Donald au pays des mathématiques

A tout ceux qui se demandent à quoi servent les maths voici un dessin animé facile d’accès présentant quelques applications des maths dans des domaines divers.



Publié dans 06-Maths Amusantes, 07-Pour aller plus loin | Laisser un commentaire

Infos pour la Francogrid et bon Noël !

Bonjour à tous avec des camarades de classe, nous somme allé sur la Francogrid qui nous a été présentée par Mr simao pour le projet atelier sciences lors de notre arrivée nous avions fait des rencontres avec des personnes (baxter gill duxter …) Ils sont très aimables grâce a eux et Mr Simao on a réussi a crée des objets qui nous étaient carrement impossible de construire lors de notre arrivée (phare maisonnette mur …) si l’on comprend bien le système c’est très facile.
Mais j’ai publié cette article pour informer que sur la Francogrid à partir de dimanche 19/12/10 il y aura l’ouverture des pistes de ski mais aussi il y a une grande île où des cadeaux sont cachés 🙂 grâce a cet évènement vous pourriez faire de nouvelles rencontres aussi je remercie Kali Mucho pour le travail qu’il fait.

Publié dans 05-Atelier Sciences | 2 réponses

Opérabis

Bonjour à tous !

Je rappelle que samedi 6 novembre à 18h sur la Francogrid aura lieu la retransmission de la représentation de Rita ou deux hommes et une femme de G. Donezetti de l’opéra de Rennes.

Pour en savoir plus sur cet évênement vous pouvez consulter l’article de Ouest-France et regarder la vidéo de présentation de l’opéra reconstitué en 3D.

Pour assister à la représentation, il est conseillé de venir au moins une heure à l’avance. Si c’est votre première connexion il est conseillé de venir la veille pour se familiariser avec l’environement.

  1. Rappel, pour se connecter à la Francogrid : cliquer ici
  2. Pour configurer la video sur la Francogrid cliquer sur le tutoriel de Jack



Des vêtements sont prevu en zone accueil .

Publié dans 05-Atelier Sciences | Mots-clefs : , | Laisser un commentaire

Opensim, FrancoGrid : premiers retours d’expérience avec les élèves

Après une période de « test » probante en début de vacances d’été avec 4,5 élèves volontaires, j’ai commencé l’atelier Sciences avec la classe de 501 à la rentrée.

Lire la suite »

Publié dans 05-Atelier Sciences | Mots-clefs : , , | 3 réponses